Conduire sur les routes du Maroc

Code de la route, radars, PV ...

Modérateur: guidovent

Conduire sur les routes du Maroc

Messagede obled » Mar 1 Avr 2014 18:20

" Pourquoi ce sujet ? Conduire au Maroc ou ailleurs… "
Régulièrement, je suis passager dans des véhicules d’amis ou je suis première voiture de convoi. Je constate que la plupart des pilotes ont une conduite inappropriée et loin d'être en toute sécurité. La prise de risques est omniprésente et ils n’en soupçonnent même pas le fait.

" Mais Il y a quand même moins de voitures qu’en Europe, donc moins de risques ? "
Le Maroc est un pays moderne et en plein expansion. L’économie affiche un PIB à faire rougir les pays européens. La nouvelle classe moyenne explose. L’accès au crédit est facilité. A nous la consommation ! Avec comme priorité les produits multimédia et surtout la voiture !

" C’est quand même le paradis de la piste "
Oui et fort heureusement ! C’est aussi une des raisons qui fait que beaucoup d’Européens, amateurs de 4X4, viennent y vivre. S’ils sont venus vivre ici pour une autre raison, ils finiront par la plupart par acheter un 4X4.
Mais, le Maroc goudronne à tout va. Des milliers de kilomètres de bitume supplémentaires chaque année et dans ces régions les plus reculées. L’infrastructure routière marocaine s’étend à grande vitesse et c’est au détriment du budget consacré à l’entretien.

" Les routes manquent d’entretien, tant que ça ? "
Oui et il en résulte une incohérence flagrante quant à l’état en général des routes. On dirait que les routes ont été construites avec d’énormes morceaux mis bout à bout : neufs et anciens. On peut trouver en pleine campagne une ligne droite interminable qui pourrait servir de pistes d’atterrissage géante puis, plus loin, subitement, une zone au bitume tellement dégradée que le sentiment d’être en 4X4 nous rend heureux. Les zones de travaux s’étendent souvent sur de longues distances.

" Travaux donc balisages ? "
Par forcément. La signalisation est souvent insuffisante, quelques fois uniquement écrite en « darija » (langue parlée au Maroc) et quelques fois inexistante.

" Les routes sans entretien sont en si mauvaise état ? "
Tout y est démesuré : la taille des nids de poule, la hauteur des dos d’ânes, les travaux sans balisages, les contrôles routiers (jusqu’à 4 en 70 km !), les crues débordantes, etc.

" Et en ville, comment ça se passe ? "
Les villes grouillent de monde, la circulation intense. Tout le monde est pressé. Les taxis déboulent de toutes parts, les mobylettes se faufilent entre les voitures et grillent les feux rouges. La pollution due au gaz carbonique des échappements irrite la gorge surtout pendant les saisons chaudes.

" La campagne doit être plus tranquille ? "
Les petites routes de campagne sont les plus agréables. Et pourtant, ce n’est pas le moment de relâcher ta vigilance. Tout peut arriver et à n’importe quel moment. Les campagnards vivent à une autre allure, au ralenti. Ils sous-estiment la vitesse des voitures. Et qui dit « campagne », dit « fermes » et tout ce qui va avec : tracteurs, animaux, chariots, etc… Quel bonheur de conduite sur ces routes ! Pourtant le danger est omniprésent.

" Et les routes de montagne ? "
Les routes de montagne sont souvent en mauvais état : conditions météos (neiges et pluies importantes) et peu d’entretien lorsque l’on sort des grands axes. D’année en année, elles se détériorent et l’on ne peut donc pas prévoir de repasser sur telle route cette année sous prétexte qu’elle était en bonne état l’année précédente.
La route est aussi le moyen de liaison entre deux villages et tout le monde l’utilise : camionnettes taxi, taxis, les chariots attelés, les ânes et les mules. Ces animaux sont farouches car ils ne sont habitués aux voitures.

" La route nationale est-elle plus tranquille "
Non. Bien au contraire. C’est sur ces routes que la plupart des accidents mortels arrivent. Le trafic est intense sur les routes nationales comme sur les départementales. C’est le royaume des camions et des "grands taxis". Ce sont eux les plus dangereux : dépassements illimités vitesse excessive, etc.

" Les marocains ont-ils un permis de conduire ? "
Oui. Le permis de conduire est obligatoire au Maroc. Mais, ce n’est pas parce que l’on a son permis que l’on sait conduire ! Dans certaines régions et notamment dans celles du Grand Sud, les auto-écoles dispensent leurs clients de la formation du code de la route et de la conduite. Il n’est ni même nécessaire qu’ils se présentent à l’examen. Seule condition : payer grassement le moniteur et l’inspecteur ! 24 heures suffisent pour obtenir le permis auto et le permis poids lourd et sans avoir jamais conduit ! Mais heureusement, tous ne pratiquent pas de cette façon.

" Quel est le code de la route en vigueur ? "
Le code de la route en application est la copie presque à l’identique du code routier français. Les nouvelles dispositions appliquées en France sont mises en vigueur très rapidement au Maroc.
Oui, tout comme toi dans ton pays, nous avons le contrôle de l’alcool test, les radars de vitesse, le permis à points, etc. Hum… je casse un peu le rêve non ? Même si le code la route est identique à celui de la France, les marocains l’interprètent d’une manière différente. Ex : la priorité dans les ronds-points n’est pas respectée, les passages cloutées non plus, etc…

" Et je suppose que c’est comme chez moi, il y a les piétons, les voitures et les camions.."
Oui et quelques autres. Il faut que tu saches qu’au Maroc, il existe un ordre de priorité des usagers. Rien d’officiel, non. Mais c’est néanmoins une réalité mis en pratique.
Voici l’ordre de priorité: les camions et les bus, les fourgons et les 4X4, les voitures, les mobylettes, les vélos et les piétons. Le piéton est considéré comme le dernier maillon de la chaine dans la catégorie des usagers de la route. Il n’a donc bien évidemment aucune priorité par rapport aux autres.

" Ben dis donc, faut pas être piéton au Maroc ! "
Effectivement, tu as raison. L’attitude des piétons en campagne est souvent déambulatoire. Au son des voitures en approche, ils descendent (normalement) sur le bas-côté. Souvent, ils se plaisent à se faire frôler comme par jeu comme s’ils défiaient le danger. Certains pourraient être sourds, enfin il me semble car rien ne les fait bouger de leur position.

" Et je suppose qu’ils traversent la route inopinément "
Oui. Et partout, sur les autoroutes et dans également les zones désertiques.
On peut y rencontrer également des bergers somnolant supposés surveiller leurs moutons qui broutent l’herbe des talus !
A la campagne, leur attitude est imprévisible. Ils ne sont pas habitués aux voitures qui traversent leurs douars (village).
En ville, fais attention aux blédards désorientés qui errent en cherchant leurs chemins. Eux aussi, Ils n’ont pas l’habitude des voitures.
Dans les villages et surtout à la tombée de la nuit, ils flânent nonchalamment privilégiant le bord de la route aux trottoirs.

" Il parait qu’il y a beaucoup d’enfants au Maroc "
Beaucoup ? On peut dire qu’ils fourmillent tant ils sont nombreux. Surtout à l’heure de la sortie des écoles, aux abords des villages, on a le sentiment d’assister à une étape du tour de France tant les vélos sont nombreux.
Il y en a tout autant à pied. Ils marchent comme en procession sur le côté de la route et en narguant les automobiles. Beaucoup ont des bicyclettes.

" Il y tant de bicyclettes que ça ? "
Oui, certainement plus que ce que tu penses. Ici, on les appelle « pikala » (vélo). Elles ressemblent à un assemblage de vieux tubes roulant sans aucun frein ni éclairage. Elles sont, pour la plupart, chevauchés par des enfants qui ne possèdent aucune notion du code de la route. Au coup de klaxon, ils sautent sur le bas-côté sinon quoi le camion les bousculera.
Ne fais comme les marocains, ne mets pas cette règle en pratique et fais attention aux mobylettes qui sont souvent pilotées par des gamins.

" Les mobylettes les vélos…, pas facile ton histoire "
C’est une réalité. Les asiatiques ont envahi le marché et les deux roues à moteur sont très bon marché. Fini le règne de la Motobécane qui plafonnait à 60KM/H. Déclarée en 45CC, elles sont en réalité des 90CC. Certaines d’entre elles peuvent atteindre plus de 100KM/H.
Et voilà maintenant notre cycliste, sans formation et sans connaissance aucune du code de la route, qui roule à 1OOKM/H ! Souvent, elles trimbalent des cargaisons mal arrimées qui finissent quelques fois sur la route. Les casquettes s’envolent et leurs protèges-coude (le casque) abandonnent le bolide.

" C’est quand même un pays où il a peu de voitures, non ? "
Faux. Tu te rappelles, on en a parlé précédemment : la classe moyenne montante, l’accès au crédit, etc. Pour le coup, il y a beaucoup plus de voiture d’année en année. Et comme le permis de conduire n’est qu’une formalité et qu’une question d’argent, tout le monde peut l’avoir en s’adressant à une auto-école qui offre des « facilités » (voir plus haut).

" Si j’ai bien compris : il y a beaucoup de voiture avec des chauffeurs qui ont peu d’expérience ? "
Tu as tout compris! Et il faut savoir que pour beaucoup de marocains, rouler vite est une preuve de virilité. Par conséquent, la prise de risque est permanente. Leurs attitudes sont imprévisibles et leurs prises de décisions illogiques.
Il faut te rappeler que : les dépassements sont souvent incontrôlés, ne jamais supposer de la réaction d’un automobiliste car elle ne sera jamais celle que tu auras envisagé.
Ex : étant donné que je roule derrière lui depuis 10 minutes, il m’a vu et je peux donc le dépasser en toute sécurité. Non ! Il ne t’a pas vu ! Utilise ton klaxon avant tout dépassement « suspect ».
Fais particulièrement attention avec les camionnettes.

"Qu’est-ce qu’elles ont de spéciales les camionnettes ? "
Les chauffeurs de camionnettes affichent les même caractéristiques que ceux des voitures avec comme particularité que la plupart du temps, ils arrivent de la campagne (profonde, montagne, etc). Ils interprètent différemment le code de la route par rapport au marocains des villes et par rapport à toi.
Il faut souligner le fait qu’ils viennent d’un autre monde. Un monde vivant à une autre allure, au ralenti. Dans leurs douars (village), il n’a ni stops, ni passage-cloutés, ni feux de signalisation et souvent pas encore de bitume. Ils roulent lentement, très lentement. Ou vite, très vite. Sauf rares exceptions, il semblerait que leurs moteurs ne proposent pas l’allure modérée.
Ils sont, comme tous les véhicules au Maroc, imprévisibles. Ils sont souvent démesurément chargés et leurs cargaisons brinquebalantes risquent à tout moment de chavirer. Ils n’ont pas de freins ou très peu, souvent pas de signales de direction, des phares qui vacillent avec l’unique position : feux de route.
Le chauffeur est souvent vêtu de sa « tajalabit » (mot berbère qui signifie « djleba » en arabe) et il est coiffé de sa capuche laquelle baille largement sur les cotés du visage ce qui l’empêche de voir sur les côtés et par conséquent dans les rétros. En été, La serviette mouillée remplace la capuche. Elle lui apporte beaucoup de fraîcheur mais le handicape tout autant que la capuche que de sa « tajalabit ».
Petite anecdote »souvenir d’une porte »:
A moto, je négocie un virage sur une petite route de moyenne montagne. Un Bedford d’un autre temps arrive en sens inverse. Il déborde un peu sur mon côté. Le chauffeur surpris par le manque de réaction à virer de son véhicule donne un brutal coup de volant. Sa porte arrière, tenue fermée par une ficelle, s’ouvre béante vers mon côté. Mon expérience de motard chevronné (oui oui) m’a permis de m’en tirer indemne.
Tu vois, tout peut arriver sur ces routes ! Mets ces quelques règles en application : avant un dépassement : klaxonne. Lorsque que tu suis une camionnette: considère que le chauffeur ne t’a pas vu. Si elle arrive en sens inverse, elle peut à tout moment virer devant toi pour prendre un chemin de traverse et sa cargaison risque de chavirer a tout moment. Fais attention aux véhicules agricoles.

" Y a-t-il beaucoup d’engins agricoles ? "
La saison des moissons ou des labours attirent des engins exceptionnels : les moissonneuses batteuses utilisent la route, toute la route et les tracteurs aux pneus boueux laissent de grosses empreintes glissantes. Ils sont lents. Ils godillent sur la route. Leurs directions usées ne leurs permettent pas de faire des lignes droites.
Leurs sentiments : rouler à 100 KM/H, c’est sur les autoroutes! Ils ne suspecteront jamais que tu déboules à une allure aussi rapide sur une route de campagne. Un tracteur : ralentis quel que soit son sens de marche. Un engin exceptionnel : arrête-toi.

" Bon, j’ai compris je fais gaffe aux engins agricole et je suis tranquille ? "
Presque, car si tu roules en campagne, il y a d’autres dangers comme les bergers, les attelages, les animaux.

" Et oui, c’est un pays musulman donc il y a beaucoup de moutons… "
Bien vu. Et quand il y a des moutons, il y a des bergers. Les bergers privilégient le bord des routes pour faire « berger » leurs moutons (ce qui signifie paître en berbère. Tu vois le berbère ce n’est pas compliqué).
L’herbe y est grasse, il n’y aucune cultures et il y a quelque chose à voir : les voitures ! En règle générale, on ne rencontre aucun problème avec les moutons. Une fois qu’ils sont dans l’herbe, ils n’en bougent pas. Non, c’est plutôt avec les bergers. Ils font traverser leurs troupeaux inopinément.

" Qu’est-ce que tu entends par ‘attelage’ ? "
Un attelage, dans la plupart des cas, un bourricot ou un âne qui tire péniblement une petite carriole.
On les distingue mal au coucher de soleil car ils ne sont pas éclairés.
Dans les villes, Les mules et les ânes s’intègrent parfaitement dans le trafic urbain.
C’est à la montagne qu’il faut être le plus prudent. Il arrive qu’elles fassent des embardées à l’approche des véhicules.
Fais attention également aux: poules, poulets et autres animaux de la basse-cour qui sont libres durant la journée. La route pour une poule c’est juste un endroit qu’il faut traverser pour rejoindre l’herbe de l’autre côté. Les chiens errants sont imprévisibles.

" Les chiens errants, les poules...t’exagères pas un peu non ? "
Écraser une poule ne fera aucun dégâts a ton véhicule à condition que tu n'ai pas mis un trop fort coup de volant a 100KM/H! Par contre un chien percuté à 100KM/H...!
Les chiens errants sont très nombreux au Maroc malgré les fréquentes campagnes d'abattages. Pour information, il y à la rage au Maroc. Ils se déplacent en meute et leur comportement est imprévisible.

" Et au fait, il y a tant d’autocars et de camions que ça ? "
Tout trafic par camions. C’est le moyen principal pour acheminer les marchandises. Il y en a vraiment beaucoup. Les bus sont le moyen de transport le plus utilisé. Ils transportent aussi du fret dans leurs soutes. Ce sont les camions et les bus qui sont la cause de la plupart des accidents mortels.
Les chauffeurs ont les mêmes habitudes que les camionnettes : « tajalabit » capuché l’hiver et serviette mouillée l’été. Ils roulent très vite à des allures incontrôlées tout autant que leurs déplacements. Ils projettent des gravillons qui impactent les parebrises. Le bras de force est omniprésent.
Etant donné que tu es dans la catégorie inférieure avec ta petite voiture, c’est à toi de faire un écart et de mettre une roue sur le bas-côté.
Si la route est étroite et que le bas-côté le permet, descends une roue sur le côté.
Ne tente jamais aucun bras de force sinon quoi tu causeras des dommages importants à ton véhicule.
Tu ne gagneras jamais un bras de force contre un bus ou un camion !
A propos de bas-côtés : ne roule pas à 100 km/h avec une roue dans le bas-côté sinon quoi tu finiras un de ces jours en tonneaux. Au Maroc, les bas- côtés ne sont que très rarement stabilisés. En outre, c’est aussi le chemin utilisé par les bourricots et les ânes qui y perdent leurs fers et surtout…les clous de leurs fers.

" Et les forces de l’ordre dans tout ça, elles font quoi ? "
Policiers et gendarmes assurent le maintien de l’ordre et du respect du code de la route. Les policiers exercent en ville et les gendarmes dans les autres zones. Ils sont nombreux, très nombreux aussi bien en ville qu’à la campagne et que sur l’autoroute.
Leur mauvaise foi est quelques fois surprenante tout autant que leur ignorance quant aux règles du code de la route. La pratique du bakchich est leur discipline quotidienne favorite. Celle-ci représente une part pouvant atteindre plusieurs fois leur salaire. Il paraitrait que cette source de revenus est de moins en moins exploitée… ?. Ils sont friands de nouveaux jouets et n’hésitent aucunement à en abuser :
Les policiers du village viennent de recevoir un vieux Land en guise de dépanneuse pour fourrière. C’est le moment de venger quelques vieilles rancunes et hop, à la fourrière ! Après tout ce qu’il m’a fait celui-là, c’est normal.
Le joujou de l’année est arrivé au poste de gendarmerie : le radar. L’appareil est à louer et donc doit rapporter quelques monnaies pour payer sa location à l’officier responsable ! Feu sur tout ce qui roule !
Et pour en finir, le dicton favori de ces Messieurs « nul n’est censé ignoré la loi ». La réplique serait bien trop facile.
Sois toujours de bonne humeur, poli et courtois.
Tente de plaisanter mais sans être familier.
Présente tes papiers et saches que l’agent ne peut pas te les confisquer. Ne pas présenter ces papiers est une infraction.
Ne conteste pas ton infraction, si il y a bien infraction.
Ne donne jamais de bakchichs. Jamais !
Si l’agent demande si tu transportes de l’alcool : répond NON. « Même une bière? »NON.
Si ces conseils ne fonctionnent pas : tiens un peu de distance et demande à payer ton amende. Il tentera de t’intimider quelque peu. Constant aucun effet, il te boudera un moment puis tu repartiras sans n’avoir rien payé. Sauf si ton infraction a été énorme comme et par exemple une vitesse grandement excessive.

" Alors concrètement comment ça se passe sur la route ? "
Ce qui en résulte c’est que chacun circule à sa manière en interprétant le code de la route comme bon lui semble et avec les règles de civisme qui lui sont propres tout en adaptant sa conduite quant à l’état de la route et à ces conditions. Ceci produit quelques fois des résultats spectaculaires !

" J’ai bien compris. Je roulerai doucement en suivant mon GPS "
Le GPS, c’est bien mais quand il est mis à jour régulièrement. Le réseau routier est en cesse évolution et donc les mises à jour… On trouve au Maroc de très bonnes cartes routières avec de très petites échelles. Ce sont des cartes marocaines de très bonne qualité mises à jour fréquemment. Oublie la Michelin qui ne fait ces mises à jour très rarement.

" Un dernier conseil avant de prendre la route ? "
Tu vas être prudent, j’en suis certain. Tout au moins au début de ton voyage. Puis tu prendras confiance en toi. Mais c’est à ce moment qu’il faudra ne pas oublier ce que je t’ai dis.

Bonne route et sois prudent !
Avatar de l’utilisateur
obled
Administrateur du site
 
Messages: 775
Inscription: Dim 6 Nov 2011 20:45
Localisation: Demnate - Maroc

Re: Conduire sur les routes du Maroc

Messagede Frontera47 » Mar 1 Avr 2014 21:24

Superbe article, oui superbe, à lire et à relire jusqu'à s'en imbiber. ;)
J'aimerai ajouter 4 choses :
- dans le sud, souvent un radar est synonyme d'ombre :lol: :lol: :lol:
- attention, vu la circulation très parcimonieuse parfois, le gendarme s'emmerde, donc il joue de son "radar jumelle" dans les 2 directions :lol: :lol: :lol:
- souvent les radars sont sur les interminables sorties d'agglomération
- quelques mots d'arabe peuvent détendre l'atmosphère, comme tous les marocains, le gendarme est avide de connaissance, comme il n'est pas du coin les propos touristiques l'intéresse ;)
Peux tu nous préciser à quoi servent les nombreux contrôle routier en entrée d'agglomération, avec herse et tout le bataclan ?
Si j'ai dis des conneries ... rectifie
Allez, sans abuser on peut bien s'en boire une b:;
Cordialement
Bernard
Avatar de l’utilisateur
Frontera47
Administrateur du site
 
Messages: 748
Inscription: Jeu 26 Avr 2012 17:53
Localisation: Agen, Lot & Garonne

Re: Conduire sur les routes du Maroc

Messagede obled » Mar 1 Avr 2014 21:38

Frontera47 a écrit:Superbe article, oui superbe, à lire et à relire jusqu'à s'en imbiber. ;)
J'aimerai ajouter 4 choses :
- dans le sud, souvent un radar est synonyme d'ombre :lol: :lol: :lol:
- attention, vu la circulation très parcimonieuse parfois, le gendarme s'emmerde, donc il joue de son "radar jumelle" dans les 2 directions :lol: :lol: :lol:
- souvent les radars sont sur les interminables sorties d'agglomération
- quelques mots d'arabe peuvent détendre l'atmosphère, comme tous les marocains, le gendarme est avide de connaissance, comme il n'est pas du coin les propos touristiques l'intéresse ;)
Peux tu nous préciser à quoi servent les nombreux contrôle routier en entrée d'agglomération, avec herse et tout le bataclan ?
Si j'ai dis des conneries ... rectifie
Allez, sans abuser on peut bien s'en boire une b:;


Ce sujet pourrait être développé beaucoup plus...
De ce qui est des nombreux points de contrôles routiers et à mon humble avis, ils sont la pour deux raisons:
1/ rassurez (nous sommes la)
2/ Effrayer (attention a nous. Nous sommes la)
Quand a leur efficacité ???
Avatar de l’utilisateur
obled
Administrateur du site
 
Messages: 775
Inscription: Dim 6 Nov 2011 20:45
Localisation: Demnate - Maroc

Re: Conduire sur les routes du Maroc

Messagede Frontera47 » Mar 1 Avr 2014 22:28

Personnellement je n'ai jamais été arrêté à ce type de barrage :P :P :P
Cordialement
Bernard
Avatar de l’utilisateur
Frontera47
Administrateur du site
 
Messages: 748
Inscription: Jeu 26 Avr 2012 17:53
Localisation: Agen, Lot & Garonne

Re: Conduire sur les routes du Maroc

Messagede Dromadaire paisible » Mar 1 Avr 2014 22:40

Un article frémissant ... mais comme on dit : "à bon entendeur salut" :lol:
Dromadaire paisible
 
Messages: 179
Inscription: Jeu 27 Mar 2014 09:08

Conduire sur les routes du Maroc

Messagede Frontera47 » Mar 1 Avr 2014 23:13

Un bon copain m'a dit qu'il ne fallait pas fleurter avec les bord de route car c'est là que les bourricots sèment leur clous ... c'est vrai ça ? :evil:
Sont ce peut être les bourricots du garagiste local qui font ça :lol: :lol: :lol:
Cordialement
Bernard
Avatar de l’utilisateur
Frontera47
Administrateur du site
 
Messages: 748
Inscription: Jeu 26 Avr 2012 17:53
Localisation: Agen, Lot & Garonne

Re: Conduire sur les routes du Maroc

Messagede Amazighland » Mer 2 Avr 2014 08:11

obled a écrit: De ce qui est des nombreux points de contrôles routiers et à mon humble avis, ils sont la pour deux raisons:
1/ rassurez (nous sommes la)
2/ Effrayer (attention a nous. Nous sommes la)
Quand a leur efficacité ???


LES CONTROLES, ILS SONT LA !!! et les "méchants" se tiennent à carreau, canalisés, ils se font prendre de temps en temps. Mais chutttt !
Quand au goudron, depuis longtemps, on dit, ici, qu'une bonne piste vaut mieux qu'un mauvais goudron. Si ce n'est que les nids de poules, il s'effrite sur les bords et diminue la bande dans sa largeur. Merci aux petits poids-lourds !!!
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
On peut évoluer avec n'importe quoi, mais pas avec n'importe qui.
Avatar de l’utilisateur
Amazighland
 
Messages: 521
Inscription: Dim 20 Nov 2011 15:21
Localisation: CASABLANCA

Re: Conduire sur les routes du Maroc

Messagede Frontera47 » Mer 2 Avr 2014 22:11

Amazighland a écrit:LES CONTROLES, ILS SONT LA !!! et les "méchants" se tiennent à carreau, canalisés, ils se font prendre de temps en temps. Mais chutttt !
Quand au goudron, depuis longtemps, on dit, ici, qu'une bonne piste vaut mieux qu'un mauvais goudron. Si ce n'est que les nids de poules, il s'effrite sur les bords et diminue la bande dans sa largeur. Merci aux petits poids-lourds !!!

Ta photo, c'est une route de première génération ou c'est une route dégradée par les gros culs qui font la navette entre les mines et les ports ... avec peut être les yeux bridés :evil:
Cordialement
Bernard
Avatar de l’utilisateur
Frontera47
Administrateur du site
 
Messages: 748
Inscription: Jeu 26 Avr 2012 17:53
Localisation: Agen, Lot & Garonne

Re: Conduire sur les routes du Maroc

Messagede Dromadaire paisible » Mer 2 Avr 2014 22:50

J'y reviens ... c'est un tel plaisir de lire ce dialogue entre un néophyte et un vieux routard :lol:
Dromadaire paisible
 
Messages: 179
Inscription: Jeu 27 Mar 2014 09:08

Re: Conduire sur les routes du Maroc

Messagede Amazighland » Jeu 3 Avr 2014 07:54

Dromadaire paisible a écrit:J'y reviens … c'est un tel plaisir de lire ce dialogue entre un néophyte et un vieux routard :lol:


:lol: :lol: :lol:
On peut évoluer avec n'importe quoi, mais pas avec n'importe qui.
Avatar de l’utilisateur
Amazighland
 
Messages: 521
Inscription: Dim 20 Nov 2011 15:21
Localisation: CASABLANCA

Suivante

Retourner vers La route

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


cron
Bienvenue !

Pour préserver la convivialité du forum, il est important de poster une chtite présentation dans la rubrique "Présentation" avant de poster ou de répondre à un message. Et pourquoi pas, par la même occasion, poster une petite description de ta "Tamobile" dans la rubrique "Les véhicules des membres"



Coup de Main

Amis Membres Facebookiens !
Postez un j'aime sur le facebook de Forum4X4Maroc et/ou rejoignez la communauté d'amis

Postez maintenant