Rouler la nuit au Maroc

Code de la route, radars, PV ...

Modérateur: guidovent

Rouler la nuit au Maroc

Messagede obled » Lun 10 Mar 2014 16:04

Rouler la nuit au Maroc ? Jamais ! Faudrait vraiment que j’y sois obligé. Tous les baroudeurs vous le proféreront : il faut éviter de rouler la nuit !

Si vous faites déjà partie de cette grande famille, tout vous semble clair même si on parle de conduite de nuit. Vous vous sentez en confiance.
Cependant, ce rappel de conseils sera néanmoins utile pour les plus expérimentés et éclairera quelque peu les autres.

Mais tout d’abord, quels sont les pièges à anticiper la nuit sur les routes du Royaume :
La nuit, tous les chats sont gris. Oui, mais pas seulement les chats ! Les ânes, les chiens, d’autres quadrupèdes, beaucoup de bipèdes et même certains cavaliers dont beaucoup sont motorisés et déambulent tous feux éteints tout au moins à l’arrière de leur destrier.
Les zones d’habitations, ces petits villages traversés par une route secondaire, ou la ligne droite n’en finit plus et sur laquelle on se sent en sécurité et où l’on a tendance a enfoncer un peu plus la pédale des gaz peuvent abriter de nombreux pièges.
Les chiens errants y ont trouvés leur garde-manger. Ils rôdent en meute tout en se livrant à leurs jeux et leurs combats.
Les ânes, libérés pour la nuit par leurs propriétaires, errent le long de la route ou s’y allonge pour se réchauffer sur le bitume qui rayonne sa chaleur de la journée.
Certains paysans, déterminés à en finir avec leur tâche aux champs, rentrent tard. Assis, sur la remorque tirée par l’âne. Une roue sur le bas-côté leur donne le sentiment de faire preuve de civisme en ne gênant aucunement la circulation. Peut-être, sauf si vous croisez un autre véhicule qui de plus roule en plein phare !
Les légendaires nids de poules. Non, ce n’est pas une légende ! Au regard de la taille de certains, les œufs doivent ressembler à ceux d’autruches ! Même la jante en 17’ ne permettra pas de les survoler. J’en ai vu certain de plus 50cm de profondeur et d’un diamètre jusqu’à une mètre. Les nids de poule, c’est comme les crevaisons : ils se répètent et se suivent !
Les dos d’ânes au Maroc ont la particularité de bien souvent abrités un creux juste derrière. Ne sous estimez jamais l’importance des dos d’ânes et surtout celui du creux auquel cas la remorque que vous tirez se transformera en cerf-volant, le bardas mal arrimé vous fera part de son mécontentement (gare a la bouteille pour l’apéro), le passager finira le périple avec une minerve.
Les services des ponts et chaussées vous signale de ralentir pour traverser une zone de travaux : ralentissez ! En moins de 25 mètres, il vous faudra tomber la vitesse à 80km, 60km, 40km pour finir à 20km pour rien ! Il n’y avait qu’un vieux tractopelle qui dormait au bord de la route. Dites-vous bien que c’est une chance ! La route aurait pu être coupée en deux. Bien pire, les panneaux de signalisation auraient pu être absents et seul un petit tas de cailloux, une pierre ou un vieux bidon huile rouge aurait été supposé remplacer le balisage signalétique.
Nos véhicules sont équipés d’un système feux de croisement/feux de route. La conduite de certains marocains laisse supposer que leurs autos n’en sont pas équipées. Et bien, c’est le cas pour beaucoup de vielles guimbardes comme les camionnettes et les taxis. Oui, les Mercedes 240 qui roulent comme des malades. C’est bien de ceux-là qu’il s’agit.
Lorsque qu’exceptionnellement le contact feux de croisement/feux de route fonctionne, on peut s’attendre à plusieurs options : soit le conducteur oublie de passer en feux de croisement, soit un phare est en feu de croisement et l’autre en feu de route et vis-versa lorsqu'il permute l’éclairage, soit qu’étant donné que lui il voit, il estime qu’il reste en feux de route. C’est vrai que comme il roule a 40KM/H voir moins, il est à l’aise de toutes manières.

Un phare : un deux roues. Et non, pas tout le temps. Beaucoup de 4 roues n’ont qu’un phare notamment les tracteurs. De plus gros aussi, les moissonneuses batteuses !
Un mini phare qui vacille : je sais, je sais. Un quatre roue qui n’a qu’un phare. Et non, un gendarme avec une lampe de poche qui a la prétention de vous faire ralentir votre vitesse de 100KM à 0 en moins de 25 mètres !
Un autre phare, une lampe qui vacille. Cette fois, je sais, c’est un gendarme. Et re-non, un paysan qui respecte le code de la route. Il a mis une bougie dans un verre et signale assurément de la présence de son attelage sur la chaussée.

Toutes les lumières ne sont pas des véhicules. Les piétons marchent souvent avec leur téléphone portable leur servant de lampe de poche. Une lumière qui éblouit énormément peut provenir d’un véhicule léger (très léger) et vis-versa. Une lumière au loin ne peut être qu’une ferme isolée.

Certains n’ont pas besoin de lumière. Il voit assez clair pour s’en passer. Les vélos n’en n’ont jamais. Tous les engins roulant en Europe la nuit sont susceptibles de rouler (illégalement) sans feux au Maroc (sans exception). Les carrefours ne sont que très rarement éclairés. Etc.

Sur les routes principales, le trafic y est intense et jusqu’à tard dans la nuit. Les pièges sont relativement les mêmes qu’en campagne auquel nous ajouteront la vitesse et les dépassements incontrôlés. Les bus et les camions déboulent a des allures rapides. Leurs faisceaux d’éclairage sont dignes de voitures de rallye-raid car la puissance de leurs batteries 24V leur permet d’assouvir leur délire d’incandescence.

Les Autoroutes ne sont pas sans danger. Il faut souligner qu’a l’abord des grandes villes, les piétons traversent l’autoroute tout comme ils le font le jour ainsi que sur les routes de campagne. Et bien oui, une route c’est une route. Et l’autoroute, juste une grosse route.

Lorsqu’il il pleut, a moins de connaitre la route parfaitement, je vous le déconseille. J’ai encore souvenir d’une gamelle mémorable en bécane et à vive allure due a un nid d’autruche noyée.

Alors comment conduire ? Comment piloter est plus exact.
Il faut noter qu’au Maroc, tout comme dans la plupart des pays méditerranéens, la vie est active et intense dès le coucher de soleil. C’est le moment le plus agréable de la journée car la chaleur torride de la journée est enfin tombée de quelques degrés. C’est maintenant devenu une habitude. Au coucher de soleil et en chaque saison, tout le monde sort faire un tour au village(douar) ou en ville pour faire un peu de shoping, pour rendre visite aux amis, aller boire un kawa(café) a une terrasse de bar ou simplement flâner dans la rue.
Les trottoirs sont peu fréquentés par les femmes. Elles préfèrent marcher sur la route afin d’éviter les regards des hommes assis dans les bars.
Bref. Le village grouille et la vie y est débordante. Le danger est omniprésent.

Conduire à la tombée de la nuit apporte le même sentiment que celui d’être aux commandes d’un jeu vidéo. C’est comme dans un monde virtuel ou l’objectif est d’éviter des obstacles qui surgissent inopinément devant le véhicule. Et comme souvent dans un monde virtuel les obstacles ou objets semblent surnaturels, comme par exemple : une mobylette équipée latéralement de panier de un mètre de largeur chacun servant de sacoches pour transporter de la luzerne, un tracteur convoyant une remorque de paille qui empatte sur les trois quart de la chaussée avec son chargement incliné du coté ou il va tomber, un véhicule agricole d’un autre temps à la crémaillère de direction usée faisant godiller le véhicule dans des proportions plus que tolérable, ect.

Ci-dessous une petite liste non exhaustive de règles que je mets en application. Celle-ci, n’est que le fruit de mon expérience (auparavant motards et maintenant « caisseux », et oui l’age) sur les routes africaines :
Si vous avez roulé toute la journée, ne tentez pas de conduire la nuit. Surtout en 2 roues. La fatigue est bien là. Même si vous ne la sentez pas. C’est dans ce cas de figure que se produise la plupart des accidents.
En Roulant au milieu de la route vous posséderez plus d’espace pour effectuer un dégagement et vous augmenterez ainsi vos chances pour éviter un obstacle vue au dernier moment. En outre, les pièges se trouvent souvent sur le côté. Les clous perdus des sabots des ânes aussi !
Avant le croisement d’un véhicule, faites un brève coup de feux de route et assurez-vous qu’aucun obstacle ne vous surprenne lors du croisement (ne vous inquiétez pas, c’est la règle, beaucoup utilisent cette technique)
Réduisez votre vitesse. Vous rouleriez a 90km sur cette route, roulez a 80.
Recevoir un appel de phares ne signifie rien. L’automobiliste a certainement jugé votre éclairage trop puissant.
Ne tentez aucun bras de force avec les véhicules arrivant en sens opposés en plein phares. Un appel de phare suffira pour les prévenir. S’ils restent en feux de routes, baissez votre pare soleil et visez au raz dessous pour voir la route. Il n’a certainement pas de feux de croisement ou ils sont simplement réglés trop haut.
Lorsque vous croisez un véhicule, n’oubliez jamais que vous pouvez rencontrer un obstacle sur votre coté au même moment (ex : un engin roulant a 6km)
Utilisez votre klaxon aussi souvent qu’il vous semble opportun. C’est un outil très utile de jour comme de nuit.
Bien entendu, tout ce qui est allumé ne roule pas forcément.
Par contre, tout ce qui roule n’est pas obligatoirement allumé.
En parlant d’allumé. Ils arrivent de croiser des fadas (et pour certains en plus handicapés moteur) jouant le rôle de matador avec les voitures sur des routes rapides et en pleine campagne. Pour l’anecdote, j’ai évité de justesse un handicapé dans un fauteuil roulant, assurément fada, arrêté au milieu d’une route a grande vitesse, dans une courbe et en pleine campagne. Il admirait les feux des voitures. Il était deux heures du matin !
Une voiture peut en cacher une autre et pourquoi pas sans feux allumés.
2 phares supplémentaires de longues portées réglés pour éclairer les côtés se révéleront utiles

Bonne route à tous et soyez prudent.
Avatar de l’utilisateur
obled
Administrateur du site
 
Messages: 775
Inscription: Dim 6 Nov 2011 20:45
Localisation: Demnate - Maroc

Rouler la nuit au Maroc

Messagede Frontera47 » Lun 10 Mar 2014 16:35

Et be ça c'est un article qui éclaire :lol: :lol: :lol:
Merci pour toutes ces infos brillamment mises en valeur ;)
Cordialement
Bernard
Avatar de l’utilisateur
Frontera47
Administrateur du site
 
Messages: 748
Inscription: Jeu 26 Avr 2012 17:53
Localisation: Agen, Lot & Garonne

Re: Rouler la nuit au Maroc

Messagede guidovent » Lun 10 Mar 2014 17:02

Bravo Boss !
Super article
guidovent
 
Messages: 43
Inscription: Ven 11 Nov 2011 19:13

Re: Rouler la nuit au Maroc

Messagede L'Africain » Lun 10 Mar 2014 18:22

j'ai amélioré la chose sur mon GR en montant du Xénon, ainsi, je vois si le chat est gris ou blanc... :mrgreen:

Merci pour ton article
L'Africain
 
Messages: 120
Inscription: Jeu 17 Nov 2011 12:56

Rouler la nuit au Maroc

Messagede Frontera47 » Lun 10 Mar 2014 19:12

Je viens de valider la "barre de led combo", je préfère envisager d'en avoir l'usage car en octobre les journées sont plus courtes qu'au printemps, mieux vaut prévoir que guérir, une galère sur la piste est vite arrivée.
Le superbe article d'Obleb n'est qu'une triste réalité que j'ai découvert en décembre 2009, jusque là je n'avais pas compris le <<les routes sont dangereuses la nuit au Maroc>> :mrgreen:
C'est bien vrai que l'on a tendance à balancer des coups de phares de temps en temps pour voir ce qui se passe :lol:
Bon : 2 LP de 100 W + 2 phares de travail sur les ailes (pour les côtés) et maintenant une barre de led LP + flood (sur le toit) ... ça devrait améliorer la chose ... reste à ne pas se laisser emballer par la vitesse :lol: :lol: :lol:
(voir le résultat dans la rubrique "Accessoires" -> "Éclairage") ;)
Dernière édition par Frontera47 le Mer 23 Avr 2014 22:47, édité 2 fois.
Cordialement
Bernard
Avatar de l’utilisateur
Frontera47
Administrateur du site
 
Messages: 748
Inscription: Jeu 26 Avr 2012 17:53
Localisation: Agen, Lot & Garonne

Re: Rouler la nuit au Maroc

Messagede Fennec » Mar 11 Mar 2014 13:38

Vous comprenez maintenant mieux pourquoi j'évite autant que possible de circuler après la tombée du jour :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Fennec
 
Messages: 385
Inscription: Mar 15 Nov 2011 12:27
Localisation: Ouarzazate

Re: Rouler la nuit au Maroc

Messagede Amazighland » Mar 11 Mar 2014 18:20

PAS DE ROUTE LA NUIT !!!

De toutes façons, c'est tellement mieux de choisir un bivouac de jour, de s'installer confortablement et de terminer avec un Pastis frais à la main et les cahouettes qui vont bien avec.
On peut évoluer avec n'importe quoi, mais pas avec n'importe qui.
Avatar de l’utilisateur
Amazighland
 
Messages: 521
Inscription: Dim 20 Nov 2011 15:21
Localisation: CASABLANCA

Re: Rouler la nuit au Maroc

Messagede obled » Mar 11 Mar 2014 18:57

Amazighland a écrit:PAS DE ROUTE LA NUIT !!!

De toutes façons, c'est tellement mieux de choisir un bivouac de jour, de s'installer confortablement et de terminer avec un Pastis frais à la main et les cahouettes qui vont bien avec.


Je confirme !
Et même qu'en arrivant un chouia plus tôt ca laisse plus de temps pour l'apéro. C'est qu'un pastis, ca fait un peu leger quand même !
Avatar de l’utilisateur
obled
Administrateur du site
 
Messages: 775
Inscription: Dim 6 Nov 2011 20:45
Localisation: Demnate - Maroc

Re: Rouler la nuit au Maroc

Messagede Fennec » Mer 12 Mar 2014 15:47

obled a écrit:
Amazighland a écrit:PAS DE ROUTE LA NUIT !!!

De toutes façons, c'est tellement mieux de choisir un bivouac de jour, de s'installer confortablement et de terminer avec un Pastis frais à la main et les cahouettes qui vont bien avec.


Je confirme !
Et même qu'en arrivant un chouia plus tôt ca laisse plus de temps pour l'apéro. C'est qu'un pastis, ca fait un peu leger quand même !


Exact ....mais comme nous sommes TOUS raisonnables, nous souscrivons bien sûr à cette phrase attribuée au grand Fernandel :
"Le pastis, c'est comme les seins. Un c'est pas assez, et trois c'est trop !" b:;
Avatar de l’utilisateur
Fennec
 
Messages: 385
Inscription: Mar 15 Nov 2011 12:27
Localisation: Ouarzazate

Re: Rouler la nuit au Maroc

Messagede Amazighland » Sam 15 Mar 2014 13:03

Cool !!!!
je ne la connaissais pas celle là ! :D
On peut évoluer avec n'importe quoi, mais pas avec n'importe qui.
Avatar de l’utilisateur
Amazighland
 
Messages: 521
Inscription: Dim 20 Nov 2011 15:21
Localisation: CASABLANCA

Suivante

Retourner vers La route

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


cron
Bienvenue !

Pour préserver la convivialité du forum, il est important de poster une chtite présentation dans la rubrique "Présentation" avant de poster ou de répondre à un message. Et pourquoi pas, par la même occasion, poster une petite description de ta "Tamobile" dans la rubrique "Les véhicules des membres"



Coup de Main

Amis Membres Facebookiens !
Postez un j'aime sur le facebook de Forum4X4Maroc et/ou rejoignez la communauté d'amis

Postez maintenant